Bienvenue

 

        Montpellier, ville phare du graffiti français, qui peut se vanter de sa production, du nombre de graffs réalisés jusqu'à aujourd'hui. De la place de la comédie, coeur du centre-ville de Montpellier, ou trone sur un toit vertigineux un innefaçable graff de ZOKA, cet ange que nous ne pouvons oublier, jusqu'à la Voie Ferrée ou là aussi, des centaines, non, des milliers de graffs attendent leur heure de l'effaçage qui ne viendra jamais. Des terrains aussi, surtout des egouts, comme le Verdanson, sûrement le plus coté de Montpellier, ou chaque mur est décoré par une grosse couche de peinture. Et puis sinon, ou plutôt surtout, les rues, la rue, qui restera toujours la meilleure gallerie du graffiti.

Découvrez par ce site des graffitis de Montpellier, mais si vous voulez être libre et découvrir par vous même, éteignez votre ordi et allez voir ça dans la rue.

Et maintenant, allez faire un tour à l'album photo, au sondage, au forum et au livre d'or.

 

 

 

Ce site n'est en aucun cas une incitation à la dégradation et au vandalisme, il attire particulièrement l'attention sur les aricles du code pénal qui punissent ce type d'action : LES DEGRADATIONS ET DETERIORATIONS DES BIENS PAR INSCIPTIONS, GRAFFITIS, TAGS, SANS AUTORISATION PREALABLE, SUR LES FACADES, VEHICULES, LES VOIES PUBLIQUES OU LE MOBILIER URBAIN SONT REPREHENSIBLE PAR LE CODE PENALE (1er mars 1994) D'APRES LES ARTICLES 332-1, 332-2, et 322-3.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×